Panoramas époustouflants à ne pas manquer

La province de Liège regorge de panoramas exceptionnels qui permettent d’admirer les courbes et reliefs du paysage sur plusieurs kilomètres. N’oubliez pas d’immortaliser ces moments de photos souvenirs.
 

point-de-vue-du-belvedere-de-la-citadelle-liege-64
LIEGE - Le Belvédère de la Citadelle - Accès derrière le CHR, boulevard du Troisième Génie.
La terrasse s’étend sur 60 m² et culmine sur le versant sud des Coteaux de la Citadelle. Elle clôture un parcours touristique de 13 km. Il offre l’une des plus belles vues panoramiques. Un escalier descend en zigzaguant vers le parc Saint-Léonard.
point-de-vue-du-sommet-du-fort-huy-65
HUY – Sommet du Fort - Accès payant avec la visite du fort.
L'éperon rocheux surplombant la vallée de la Meuse fut de tout temps considéré comme stratégique. Le Fort de Huy, situé à la place de « Li Tchestia » (1818), classé est le mémorial des années sombres du lieu. Par temps clair, ça vaut tous les détours.
point-de-vue-de-la-roche-aux-faucons-esneux-66
ESNEUX (Plainevaux) - La Roche aux Faucons - Balade au départ du bout de la rue Sablière 
La falaise offre une vue panoramique sur le méandre de l’Ourthe s’étendant entre Esneux et Neupré. Ancien lieu de nidification de faucons pèlerins. Paysage classé patrimoine exceptionnel de Wallonie avec un réseau de promenades uniques. Pour une visite de la Roche aux Faucons, pensez à prendre de bonnes chaussures. Site non visible depuis la route.

 
point-de-vue-du-rocher-de-falize-malmedy-67
MALMEDY - Le Rocher de Falize – Route de Falize
Au sommet d’une colline dominant la rive gauche de la Warche, l'à-pic surplombe la vallée. D’aval vers l’amont, on distingue, Le Rocher du Point de vue, le Rocher Amont. En face, une flèche signale la présence de l'abbaye de Wavreumont.
point-du-vue-du-congo-stoumont-68
STOUMONT - Point de vue du Congo - Route de l’Amblève
Il doit son nom aux ouvriers qui posèrent la voie de chemin de fer (1880-1885). Remarquable panorama sur la vallée et les collines boisées. Accès peu après Stoumont.  Quasi inhabité, l'été, le site ressemble à une forêt équatoriale