Ancien Château de Rahier

  • AncienChâteauRahier

En 1255, Henri de Gueldre, prince de Liège et de Stavelot, nomme Antoine de Rahier comme maréchal de ses troupes pour l’assister dans sa guerre contre ses sujets liégeois révoltés. En récompense des services rendus, les seigneurs de Rahier reçoivent des fiefs, non seulement dans leur localité mais aussi dans le comté de Logne et dans la principauté de Liège. C’est en 1287 que l’on trouve la première mention d’un mayeur de Rahier prénommé Godefroid (peut-être un fils d’Antoine de Rahier). La mayeurie de Rahier est un fief de l’abbé de Stavelot qui sera transmis de génération en génération et restera dans la même famille jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. Les seigneurs de Rahier font construire une maison forte qui prendra progressivement de l’importance jusqu’à devenir un château. Ils font également ériger, à côté de ce château, une chapelle qui deviendra l’église du village. Les terres entourant l’église et le château faisant partie du fief de Rahier, les paysans sont obligés de construire leurs habitations à l’écart, dans les hameaux de Martinville et Froidville, et plus loin, dans ceux de Meuville et Xhierfomont. Sur leurs fiefs, les seigneurs de Rahier possèdent deux fermes, l’une à côté du château et l’autre un peu plus haut vers l’ouest, la ferme de Bellevue. Vers 1650, les seigneurs de Rahier font reconstruire leur château pour en faire une demeure plus imposante, avec des tours et entourée de douves. Le seigneur de l’époque, Gilles de Rahier, et son épouse Marguerite de Fraipont sont enterrés dans l’église où l’on peut encore admirer leur dalle funéraire. Vers 1690, l’empereur accorde le titre de baron aux fils de Gilles de Rahier et Marguerite de Fraipont. A cette occasion, les nouveaux barons de Rahier font augmenter leurs armoiries en associant les armes paternelles et maternelles. Au XVIIIe siècle, les Rahier acquièrent un prestige considérable et accumulent offices et seigneuries, parmi lesquelles la baronnie de Fraipont et le comté d’Esneux. Après 1776, le château est progressivement laissé à l’abandon, la descendance préférant les demeures plus prestigieuses et plus confortables de Florzé et Harzé.

En 1811, le château de Rahier est en mauvais état et les membres survivants de la famille décident de le mettre en vente. Il va alors servir de carrière et sera presqu’entièrement démoli avant 1850. Les vestiges de l’ancien château seront restaurés et inaugurés en 2009.

Source
MAGAIN P., Rahier, Seigneurs et paysans, 2011.

Restauration:
Novembre 1989 : classement des vestiges du château
Décembre 1996 : démontage de la charpente et dégagements intérieurs
Décembre 1997 : constitution d’une asbl
Mai 1998 : acquisition de l’ancien château
Avril 2001 : début des fouilles
Décembre 2005 : délivrance du permis d’urbanisme
Novembre 2009 : inauguration

  • Langues de visite :
    • Français
  • Équipements/Services :
    • WC
    • Parking
    • Salle de séminaire
    • Douche
    • Autre(s) équipement(s)/service(s) Cuisine et vaisselle ; lave-vaisselle industriel ; mange-debouts ; tables et chaises

Location membre : 215 €

Location non membre : 265 €

loading
Itinéraire vers :
96 Rahier
4987
Stoumont
Coordonnées GPS
Latitude : 50.3837
Longitude : 5.77847
Coordonnées :
Adresse :
96 Rahier
4987
Stoumont
  • Langues parlées :
    • Français