Les confréries

Confrérie des Vignerons du Petit Bourgogne de Sclessin

La confrérie des Vignerons du Petit Bourgogne, fondée en 1973 pour relancer la culture de la vigne, est présente dès 1092 sur les versants mosans. Les vignobles de Sclessin ont longtemps produit un vin rouge apprécié des armées françaises : « le petit bourgogne » de Sclessin. Aujourd’hui, juste retour des choses, on déguste et partage à Sclessin du vin venu de Bourgogne, lors des Fêtes de Wallonie et du Chapitre, en septembre.


Confrérie des Cuveliers de Cîteaux et Serranius

Au 12e siècle, des religieux de l'ordre de Cîteaux, en Bourgogne, fondèrent à Seraing (Serranius en latin) l'abbaye du Val Saint-Lambert. Jusqu'à leur expulsion au 18e siècle, ils produisirent le vin destiné à la liturgie (et probablement aussi à leur consommation). La Confrérie de Cîteaux et Serranius a pour but de le recréer et de « réjouir les papilles et le cœur de ceux qui ont la chance de le déguster » lors des Fêtes de Wallonie et du Chapitre, le jeudi de l’Ascension.


Confrérie du Vin du Perron

Créée en 1971, la confrérie du Vin du Perron (Wanze) souhaitait raviver le souvenir du vignoble des coteaux "Stattis" et des vignerons d’antan, stimuler la replantation de la vigne, renouveler l'image de l'ancien perron, participer à la renaissance du folklore local et préserver les liens d'amitié avec les différentes associations hutoises. Aujourd’hui, non seulement on parle de vin à Huy, mais on le boit... « bien frais, avec modération » !