Covid-19 - Les impacts sur le tourisme en province de Liège

Nous vous informons que l'offre touristique en Province de Liège est fortement impactée par l'épidémie de Covid-19 qui frappe la Belgique. 
Nous mettons à jour cette page quotidiennement en fonction de l’actualité et des informations reçues.

*Mise à jour 30/11/2020

PASS #PROVINCEDELIEGETOURISME

Les offres du PASS #PROVINCEDELIEGETOURISME sont donc mises à jour régulièrement.
Suite aux différentes mesures annoncées par le Gouvernement depuis fin octobre, le secteur HoReCa a dû fermer ses portes (excepté pour le take-away), suivi par le secteur culturel, les parcs animaliers, les campings et les centres de vacancesLes contacts proches ont été restreints (1 seule personne).

La réouverture des musées et des piscines (hors parcs tropicaux) est annoncée pour le 1er décembre. En ce qui concerne les hébergements, seuls les hôtels, gîtes et chambres d'hôtes peuvent continuer à accueillir les bulles familiales.
C’est pourquoi nous vous recommandons de toujours contacter le prestataire chez qui vous souhaitez vous rendre avant toute visite, afin de vérifier l'ouverture de son établissement et de réserver votre séjour. Veillez également à bien respecter les mesures sanitaires de base : port du masque, distanciation sociale, désinfection des mains.

Covid-19 - Recommandations pour les visiteurs

6 règles d'or

  • Mesures d'hygiène de base;
  • Activités de préférence à l'extérieur;
  • Précautions envers les personnes vulnérables;
  • Distanciation sociale (1m50);
  • Limitation des contacts rapprochés;
  • Respect des mesures en matière de rassemblement.
Covid-19 - #Restez chez vous

Les déplacements

Les voyages à l’étranger sont très fortement déconseillés même si les frontières ne sont pas fermées conformément aux accords européens.

Contrôles renforcés des voyages. Pour les personnes qui ont séjourné plus de 48 heures à l’étranger et séjourneront en Belgique plus de 48 heures, la police mènera des contrôles renforcés :
En Belgique, vous êtes libre de voyager librement, excepté durant le couvre-feu :
  • entre 22h et 6h en Wallonie,
  • entre minuit et 5h en Flandres,
  • entre 22h et 6h à Bruxelles.
Durant le couvre-feu, des déplacements essentiels qui ne peuvent être reportés sont autorisés s’ils sont dûment justifiés, tels que notamment :
  • avoir accès aux soins médicaux ou à des services sociaux ou de police;
  • fournir l’assistance et les soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes en situation d’handicap et aux personnes vulnérables;
  • effectuer les déplacements professionnels, en ce compris le trajet domicile-lieu de travail;
  • quitter une situation de violences intrafamiliales;
  • la chasse dans le cadre de la régulation des sangliers et le contrôle de leurs nuisances.
Sauf raison médicale urgente, le motif de la présence ou du déplacement sur la voie publique ou dans l’espace public est justifié à première demande des services de police. Cette mesure vise à limiter les festivités, les réunions et la consommation d’alcool dans l’espace public, et ainsi réduire le nombre de contaminations et le taux de transmission du virus. Les activités privées et publiques à caractère culturel, social, sportif, touristique et récréatif peuvent se poursuivre selon les conditions détaillées dans ce chapitre.

Il est donc toujours possible de se rendre dans sa résidence secondaire, et cela est également valable si elle se trouve dans un camping, un parc de vacances ou un parc de bungalow.

Vous devez obligatoirement porter un masque buccal (à partir de 12 ans) dans les lieux suivants :
  • les transports en commun;
  • les magasins et les centres commerciaux;
  • les lieux de culte;
  • les bibliothèques;
  • les rues commerçantes;
  • les marchés;
  • tout lieu public à forte fréquentation, déterminés par les autorités communales compétentes.
Covid-19 - Port du masque obligatoire

Les contacts sociaux

Chaque membre d’une famille a le droit d’avoir un seul contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elles qu’un seul contact rapproché à la fois. On ne peut pas recevoir d’autres visiteurs chez soi. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules : à côté de leur contact rapproché, elles peuvent inviter une seule autre personne, mais pas en même temps.

Rencontre en extérieur : règle des quatre personnes maximum, en respectant les distances de sécurité. Les enfants de -12 ans ne sont pas pris en compte.

Période de Noël :
Pendant la période de Noël aussi, les règles relatives aux contacts sociaux restent d’application. Dans un souci de bien-être psychosocial, les personnes seules peuvent inviter en même temps leurs deux contacts rapprochés, soit le 24 soit le 25 décembre.

Pour les rassemblements à l’extérieur, la règle des quatre reste applicable.

Le couvre-feu entre 00h00 et 05h00 reste en vigueur, tout comme l’interdiction généralisée de rassemblement. Une interdiction généralisée de vente et de lancement de feu d’artifice est également d’application.

Gardez toujours une distance de 1,5 mètre ou portez un masque buccal, sauf :
  • pour les personnes vivant sous le même toit entre elles;
  • pour les personnes, entre elles, qui se rencontrent dans le cadre de contacts rapprochés durables;
  • pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans inclus entre eux;
  • entre les accompagnateurs d’une part et les personnes ayant besoin d’une assistance d’autre part.
Covid-19 - Loisirs - culture - tourisme

Loisirs - culture - tourisme

Les musées et piscines peuvent ouvrir conformément au protocole de leur secteur.
Le reste est fermé : les cinémas, les casinos, les parcs d’attractions, les parcs de vacances, les zoos, les restaurants et les bars, les clubs sportifs, les centres de bien-être et les centres de fitness.

Cependant, certaines exceptions sont prévues à ce principe. Peuvent donc rester ouverts :
  • les aires de jeux extérieures;
  • les espaces extérieurs des parcs naturels et des musées en plein air, en ce compris l’entrée, la sortie, les facilités sanitaires et les locaux de premiers soins et de secours;
  • les bibliothèques, ludothèques et les médiathèques;
  • les lieux culturels, mais uniquement pour :
    • l’accueil des groupes d’enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires de l’enseignement obligatoire;
    • l’accueil des stages et activités organisés pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis.
Dans ces établissements les 7 règles minimales suivantes doivent être respectées :
  • l’exploitant ou l’organisateur informe les visiteurs et les membres du personnel en temps utile des mesures de prévention en vigueur et dispensent une formation appropriée aux membres du personnel;
  • une distance de 1,5 m est garantie entre chaque personne;
  • des masques et d’autres moyens de protection personnelle sont en tout temps fortement recommandés dans l’établissement, et y sont utilisés si les règles de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées en raison de la nature de l’activité exercée;
  • l’activité doit être organisée de manière à éviter les rassemblements;
  • l’exploitant ou l’organisateur met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains;
  • l’exploitant ou l’organisateur prend les mesures d’hygiène nécessaire pour désinfecter régulièrement l’établissement et le matériel utilisé;
  • l’exploitant ou l’organisateur assure une bonne aération.

Vous pouvez faire du sport à l’extérieur avec un maximum de 4 personnes. Gardez une distance de 1,5 mètre.

Attention lors de vos balades, la chasse peut continuer à se pratiquer (dans le respect des règles sur les rassemblements, c’est-à-dire à 4 personnes maximum et dans le respect des règles de distanciation sociale). Cette activité est soumise aux règles du couvre-feu, la chasse ne peut donc pas se tenir entre minuit et 5 heures du matin. Mais une exception est cependant faite pour la chasse dans le cadre de la régulation des sangliers et le contrôle de leurs nuisances. Soyez donc prudents.
Covid-19 - Les Hébergements

Les hébergements

Tous les types d’hébergement (hôtels, apparthôtels, gîtes, B&B…) sont ouverts, à l’exclusion de leur restaurant, de leur débits de boissons et de leurs autres facilités communes (ex : piscine, salle de sport, salles de bain partagées, etc.). Les repas peuvent être consommés dans la chambre.

Toutefois, les villages de vacances, les parcs de bungalows et les campings sont fermés au public à partir du 3 novembre 2020, à l’exception des hébergements de vacances, des bungalows, des chalets et des commodités pour camper qui servent à l’usage du propriétaire et/ou de son ménage, ou d’un ménage qui y a sa résidence habituelle, et uniquement pour cet usage.

En ce qui concerne le nombre de convives par unité d’habitation, les mêmes règles que pour les rassemblements privés à domicile s’appliquent. C’est-à-dire que chaque ménage est autorisé à louer une unité d’habitation entre eux ou avec maximum un contact rapproché durable tout en veillant au suivi des recommandations concernant « les contacts rapprochés ».
Covid-19 - Secteur HoReCa - Repas à emporter

Le secteur HoReCa

Les cafés et les restaurants sont fermés. Vous pouvez acheter des repas à emporter jusqu’à 22h.
Les établissements relevant du secteur HoReCa et les autres établissements de restauration et débits de boissons sont fermés, sauf pour proposer des repas à emporter et à livrer et des boissons non-alcoolisées à emporter jusqu’à 22 heures au plus tard. Des repas peuvent être proposés à emporter et/ou à livrer ensemble avec des boissons alcoolisées jusqu’à 20 heures.

Néanmoins, les établissements suivants peuvent rester ouverts :
  • tous les types d’hébergement, en ce compris leur restaurant mais uniquement pour les clients qui y séjournent. Les bars, lobbys et autres débits de boissons restent quant à eux fermés.
  • les cuisines de collectivité pour les communautés résidentielles, scolaires, de vie et de travail. Cela comprend notamment les restaurants d’entreprises, les cantines d’hôpitaux, de prisons, d’écoles, et de maisons de repos et de soins;
  • les facilités collectives pour les personnes sans-abris;
  • les établissements de restauration et les débits de boissons dans les zones de transit des aéroports.

Pour les activités HoReCa qui restent autorisées, les modalités suivantes doivent être respectées :
  • les tables sont disposées de manière à garantir une distance d’au moins 1,5 mètre entre les tablées, sauf si les tables sont séparées par une paroi en plexiglas ou une alternative équivalente d’une hauteur minimale d’1,8 mètre;
  • un maximum de 4 personnes par table. Un ménage peut partager une table, peu importe la taille de ce ménage;
  • seules des places assises à table sont autorisées;
  • chaque personne doit rester assise à sa propre table;
  • toute personne d’un établissement HoReCa à partir de l’âge de 12 ans est obligé de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou tout autre alternative en tissu, sauf lorsqu’il est assis à sa propre table. Lorsque le port du masque ou toute autre alternative en tissu n’est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé;
  • le port du masque ou, si cela est impossible pour des raisons médicales, d’un écran facial par le personnel de salle est obligatoire;
  • le port du masque ou, si cela est impossible pour des raisons médicales, d’un écran facial par le personnel de cuisine est obligatoire;
  • aucun service au bar n’est autorisé;
  • les données de contact, qui peuvent se limiter à un numéro de téléphone ou une adresse e-mail, d’un client par table sont enregistrées à l’arrivée et conservées, dans le respect de la protection des données à caractère personnel, pendant 14 jours calendrier afin de faciliter toute recherche de contact ultérieure. Les clients qui le refusent se voient l’accès refusé à l’établissement à l’arrivée. Ces données de contact ne peuvent être utilisées à d’autres fins que la lutte contre la COVID-19 et elles doivent être détruites après 14 jours calendrier.

Par ailleurs, l’utilisation individuelle et collective des narguilés est interdite dans les lieux accessibles au public.
Covid-19 - Préférence de paiement

Les commerces

Les magasins essentiels sont ouverts. Par exemple : le supermarché, la boulangerie, la pharmacie ou la poste. Les jardineries, les magasins de journaux et de bricolage sont également ouverts.

Vous ne pouvez faire vos courses qu’à maximum 2 personnes. La durée de vos courses est d’au maximum 30 minutes. Portez un masque buccal, c’est obligatoire.

Réouverture des magasins à des conditions strictes. Les magasins non essentiels peuvent rouvrir à partir du 1er décembre 2020. De strictes conditions en matière d’hygiène seront toutefois applicables :
  • le strict respect des règles de base, comme se laver les mains, garder ses distances, porter un masque ;
  • les mesures de prévention doivent être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs y compris le personnel et les fournisseurs ;
  • du gel désinfectant pour les mains doit être disponible à l’entrée ; toute personne qui entre dans le magasin doit se désinfecter les mains ;
  • le personnel reçoit une formation appropriée ;
  • le shopping se fait individuellement avec un adulte par séance de shopping. La compagnie d’enfants jusqu’à l’âge de 18 ans inclus est limitée autant que possible ;
  • une visite de magasin est aussi brève que possible et dure au maximum 30 minutes ;
  • le magasin est également responsable de la gestion de la file d’attente à l’extérieur du magasin. Une surveillance de la clientèle qui attend à l’extérieur du magasin doit être organisée de manière à ce que les règles de distanciation physique soient respectées. L’organisation à l’extérieur du magasin se fait selon les directives des autorités locales.
Les conditions portent également sur le nombre maximal de clients par mètre carré de surface accessible :
  • pour les magasins, s’applique la norme d’un client par 10 m² de surface accessible ;
  • les magasins de moins de 20 m² accueillent au maximum 2 clients en même temps, à condition que les règles de distanciation soient respectées ;
  • les grands magasins de plus de 400 m² doivent obligatoirement prévoir un contrôle d’accès ;
  • l’accès aux centres commerciaux, aux rues commerçantes et aux parkings est organisé par les autorités communales compétentes, conformément aux instructions de la ministre de l’Intérieur, de manière à respecter les règles de distanciation, en particulier le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.
Les marchés hebdomadaires peuvent avoir lieu. Seuls les étalages contenant des produits essentiels (tels que de la nourriture) sont autorisés.
Braderies, brocantes et marchés de Noël sont interdits.

Les métiers de contact telles que les coiffeurs et les salons de beauté restent fermés. Les métiers de contact ne peuvent continuer à travailler que dans le cadre d’un traitement médical.
Covid-19 - Les événements

Les événements

A l’exception des compétitions sportives encore autorisées, tous les évènements sont suspendus. Il n’y a donc actuellement pas de spectacles, pas de théâtre ou de concerts.
Mesures complémentaires applicables en Province de Liège (du 26 octobre au 19 novembre 2020) :
  • les événements organisés par les communes ou soumis à l’autorisation des autorités communales sont interdits;
  • les cérémonies des 11 et 15 novembre sont maintenues, mais limitées à 4 personnes;
  • les célébrations de fêtes religieuses et laïques sont interdites;
  • les marchés de Noël sont interdits jusqu’au 31 décembre 2020.
Covid-19 - Les activités pour les jeunes

Les activités pour les jeunes

Camps, stages et activités avec des enfants de -12 ans, sans nuitée, sont autorisés. Le port du masque est obligatoire pour les accompagnateurs.
Les activités organisées pour les -12 ans, avec accompagnement ou dans le cadre de camps et stages sont limitées à max. 50 personnes.
Covid-19 - Le transport de passagers

Le transport de passagers

  • Les autobus et les autocars sont autorisés à organiser des transports moyennant l’application des mesures d’hygiène et de prévention nécessaires par les passagers et les transporteurs.
  • Les passagers à partir de 12 ans doivent se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu et respecter une distance de sécurité d’1,5 mètre lorsque cela est possible. Lorsque le port d’un masque ou d’une alternative en tissu n’est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé.
  • Les taxis sont autorisés à transporter des clients moyennant le respect d’une distance minimale d’1,5 mètre entre chaque personne. Le nombre de personnes qui peuvent être transportées varie donc en fonction du type de véhicule. Les personnes vivant sous le même toit ou les personnes qui ont des « contacts rapprochés » peuvent partager un même taxi. La règle de la distance minimale n’est ici pas d’application. Si les règles de distanciation sociale ne peuvent être garanties, le port du masque est obligatoire.
Covid-19 - Les déplacements au sein de l'Euregio Meuse-Rhin

Les déplacements au sein de l'Euregio Meuse-Rhin

Le GECT Euregio Meuse-Rhin et ses partenaires ont créé un outil vous permettant de savoir si votre voyage dans le pays voisin a des conséquences et si vous devez prendre des mesures à votre retour.

* L’ensemble des mesures ci-dessus seront en vigueur jusqu’au 15 janvier 2021. Début janvier, une évaluation sera réalisée sur la base des indicateurs médicaux afin de déterminer si un passage à la phase de gestion (voir ci-dessous) est envisageable et pour quels secteurs.

Phase descendante et phase de gestion :
Le Comité de concertation a également décidé de travailler en deux phases dans la gestion sanitaire :
  • une phase descendante pendant laquelle il faut faire baisser au plus vite les chiffres liés aux contaminations par des mesures strictes ;
  • une phase de gestion où les protocoles par secteur sont en vigueur. Les protocoles sectoriels qui existent en plusieurs versions selon le niveau d’alerte sont donc ramenés à un seul protocole par secteur, qui s’applique pendant la phase de gestion et définit la manière dont il faut se comporter dans une société offrant un niveau de protection suffisant face au coronavirus.
Pour passer de la phase descendante à la phase de gestion, le taux d’incidence devra être à un niveau bas suffisamment longtemps. De plus, les secteurs ne se trouveront pas tous dans la même phase en même temps. Cela dépendra largement du risque épidémiologique que présente le secteur.