La Fenêtre de Theux

  • Fenetre theux
  • Benutzer:Derhammer - structure tectonique
Fenetre theuxBenutzer:Derhammer - structure tectonique

Fenêtre de Theux

Une partie de la commune de Theux se trouve logée au creux d'une fenêtre géologique, connue sous le nom de « Fenêtre de Theux »

Le site de Theux, il y a des centaines de millions d'années, a été l'objet d'un phénomène géomorphologique et géologique rare, unique en Europe occidentale. Une déchirure s'est produite dans le sol ardennais laissant apparaître des couches plus anciennes. C'est grâce à l'érosion sur plus de 300 millions d'années que nous pouvons aujourd'hui observer ce phénomène géologique rare dans notre région.


Site du Rocheux

Le site fut exploité pendant plusieurs siècles pour le minerai de zinc contenu dans les roches calcaires. Des centaines de milliers de tonnes en ont été extraites, en particulier au xixe siècle. Les matériaux inutilisables furent répandus sur les terrains environnants, formant une « halde calaminaire. »

Le site recèle de nombreux minéraux : soufre, blende, galène, marcassite, etc. Après l'arrêt des activités industrielles, une flore très spéciale, formée d'espèces supportant la présence de métaux lourds, colonisa peu à peu le site.

Le site du Rocheux, réserve naturelle, a été menacé par le déversement d'immondices. La commune de Theux, avec l'accord de la Commission royale des monuments, sites et fouilles, de l'ASBL Ardenne et Gaume et des Naturalistes verviétois, a fait placer une clôture au-dessus du remblai.


Coteaux calcaires

Outre le site du Rocheux, la Fenêtre de Theux comprend les trois sites suivants :

Le Thier du Gibet, réserve naturelle de 4 hectares, occupe une position centrale dans la "Fenêtre de Theux" où cet îlot calcaire abrite une végétation de grand intérêt. Il a nécessité, depuis 2010, dans le cadre du projet "Life Hélianthème", des travaux de réouverture importants régulièrement réalisés.

La carrière et le coteau de Mont, réserve naturelle, dont les pelouses calcaires du haut coteau de Mont (3 hectares) abandonnées par l'agriculture, embroussaillées à 80 %, étaient en voie avancée de recolonisation forestière.

Depuis 2010, ce site d'une grande importance écologique est restauré par l'ASBL Natagora, grâce à des actions régulières consistant essentiellement en pâturage de moutons, fauchage et ramassage des herbes hautes par des bénévoles. Le site retrouve un aspect intéressant avec une faune et une flore variées ainsi que des espèces rares et protégées.

Dans la vallée du ruisseau du Wayot, des travaux de réouverture, réalisés par l'asbl Natagora, ont permis aux graines de la flore typique de ce milieu calcaire : orchidées, thym, origan ou marjolaine sauvage, basilic de retrouver leur place. Cette biodiversité est très rare en Wallonie.


  • Langues de visite :
    • Français
TarifsMinMax
GratuiteGratuit
Coordonnées :
Tél : +3287531418
Adresse :
Mont
4910
Theux
  • Langues parlées :
    • Français